Aurélia Jaubert

Surprises parties

2016
Un projet de Lili Chemin et Aurélia Jaubert

Nous bénéficions du soutien de la SCAM  qui a attribué à notre projet en mai 2016,  une bourse d’aide à l’écriture remportée dans le cadre de « Brouillon d’un rêve d’art numérique ».

Installation vidéo intégrant la réalité augmentée, Surprises parties  est une sorte de petite pièce cinématographique où il est question de transformer, en temps réel,une forme somme toute un peu abstraite – le public habillé – en objet plus concret : le public nu.

Une installation imaginée, en tout premier lieu, en vue de surprendre et faire rire le public , Surprises parties  est une sorte d’invitation à un jeu où il est question d’enfiler une tenue un peu particulière…

 

Note d'intention :

 

Nous travaillons actuellement sur un projet d’art numérique interactif - réalité augmentée - imaginé pour divers lieux culturels ( Musées, salles de concerts…) utilisant des outils issus des technologies numériques : incrustation d’images 3D, vidéo…

Nous avons choisi, à titre d’exemple et parce que le lieu est spatieux, le Centquatre pour la réalisation des croquis. Il s’entend que la taille de l’installation peut être ajustée à nombre de lieux différents. Nous pensons, comme autres lieux éventuels de diffusion, à des espaces publics tels que des gares ou des aéroports.

Étonnante surprise party à laquelle nous voilà conviés. Et s’il s’agissait d’un guet-apens, nous laisserions-nous prendre au piège ? Car le piège, ici, semble plutôt prendre la forme d’un amusement - surprises parties - et, à vrai dire, d’un jeu particulièrement convivial.

Lorsque nous entrons dans le lieu, nous déambulons sous un écran vidéo , qui, à la façon d’un miroir, nous renvoi immédiatement notre image, à ce " détail " près : nous voilà entièrement nus. Un ensemble de caméras incrustées au-dessus de l’écran, filme l’ensemble des personnes qui se trouvent sous l’écran même. Dans un même temps, à l’aide d’un logiciel spécifique, se fait en amont l’incrustation d’images 3D sur les corps filmés des personnes du public. Ici, il s’agit d'incruster des images de corps d’hommes et de femmes entièrement nus. 

Cette image " retravaillée"sera transmise à l’aide de vidéo-projecteurs sur l’écran qui se trouve au-dessus de nous. ( cf croquis joints )

Nous voilà nus ! Tout nus !!